Consulting En Sûreté

B.O.B - Le Sac D'Evacuation



BUG OUT BAG
(72 Heures d'autonomie)


Un B.O.B, acronyme anglais pour "Bug Out Bag" désigne un sac d'évacuation pour situation de crise, offrant à son utilisateur au minimum, 72 heures d'autonomie pour survivre.

La conception d'un B.O.B, son approvisionnement et sa maintenance font partie des fondamentaux en matière de préparation personnelle aux crises majeurs.

Un B.O.B ne s'improvise pas et est un kit personnel qui ne peut être conçu que selon vos propres besoins (comprenant les besoins de votre famille et des personnes dépendantes de vous).

Le Bug Out Bag n'est pas un accessoire qu'il suffit d'acheter "prêt à l'emploi", un B.O.B est un concept global qui s'organise et se réorganise selon plusieurs critères propres à chaque individu et chaque situation.

Ces besoins sont évolutifs en fonction de vos conditions de vie, de vos aptitudes, de votre plan d'évacuation et des risques probables encourus.

Évidemment, équiper un sac d'évacuation a un prix, mais inutile de taper dans le hi-tech et le suréquipement pour être apte à survivre.

Être apte à survivre dépendra toujours plus de vos propres capacités à le faire qu'à du matériel, même si vous devez passer par la case stockage d'équipements divers pour optimiser vos "chances de survivre".

Vos intentions survivalistes doivent également être orientées vers la préparation mentale prioritairement et être tempéré sans débordements.

Le véritable esprit survivaliste n'est pas un effet de mode tape à l’œil, ni un fantasme de frustrés belliqueux et vindicatifs suréquipés prêt à en découdre avec le reste de l'humanité  !

C'est même tout à fait le contraire où la culture du minimalisme, l'intention juste et le pragmatisme forment les sommets d'un triangle parfaitement équilibré sur sa base avec au cœur de ce triangle, la discretion.

Votre B.O.B ne vous coutera donc pas une fortune à moins que vous n'ayez l'absolue nécessité ou l'envie irrépressible de l'équiper avec du matériel couteux.

Et après tout, si le choix est pertinent et que vous savez utiliser à la perfection ce dont vous pensez avoir besoins, votre sac d'évacuation n'en sera que meilleur.

Ce sac d'urgence (le B.O.B) est conçu pour permettre à son utilisateur de survivre au moins 72 heures.

Cette base de 72 heures minimum est fixée en relation avec ce qu'il est couramment observé en situation de crise, à savoir, que la moyenne de temps pour que la situation commence à s'arranger est d'environ 3 jours.

Si vous devez évacuer (et seulement "si"), ces 72 heures devront quoi qu'il en soit être en relation avec le bon déroulement de Votre plan et éventuellement vos plans alternatifs

Vous ne devrez par exemple pas mettre plus de 3 jours pour rallier votre point de chute qui devra être équipé pour vous permettre de continuer à survivre à plus ou moins long terme.

Si le ralliement de ce point de chute met plus de 72 heures à être atteints, vous devrez prévoir des points de ravitaillement dissimulés sur votre itinéraire.

Notez bien que cette notion de temps basée sur 3 jours n'est qu'un indicatif minimum, il est évident que vous n'êtes pas restreint dans cette fourchette et qu'il est possible d'utiliser un B.O.B pour survivre au-delà de 72 heures.


Pour votre Bug Out Bag, le tout est de trouver les bons compromis entre différents critères essentiels :


- Durabilité

C'est donc cette base de 72 heures minimum qui devrait pouvoir être prolongée au-delà sans compromettre les autres critères. 

Un autre aspect de la durabilité de votre Bug Out Bag concerne sa solidité et son confort.

Si les sangles ou le fond de votre sac d'évacuation se déchirent, vous n'irez pas bien loin avec...

Le confort est aussi important, un sac d'urgence est généralement assez lourd.

Si votre façon de le porter et si l'ergonomie du sac n'est pas adapté, alors vous risquez de vous blesser si vous devez marcher longtemps avec.

Un lumbago ou une chute provoquée par un sac d'évacuation de mauvaise qualité suffiront à compromettre votre évacuation et soit vous devrez rester sur place, soit vous devrez vous séparer d'une grande partie de votre matériel.


- Utilité 

Chaque outils, consommables et accessoires de votre Bug Out Bag devraient :  

- Répondre rapidement à un besoin essentiel et vital.

- Être polyvalents par nature ou avec un esprit créatif.

- Être le plus légers, discrets et le moins encombrants possible tout comme le B.O.B lui même.

- Être résistants au choc et intempéries, dans le cas contraire être protégés adéquatement.

- Être réparables avec les moyens du bord.

En plus de ces qualités, vous devriez connaitre plusieurs alternatives "improvisables" à tous ces outils, accessoires et consommables.


- Encombrement

Dans le meilleur des cas, votre sac d'évacuation doit être compact et léger.

C'est pour ça qu'il est primordial de l'équiper en fonction d'un nombre précis de priorités, et de l'agencer intelligemment comme nous venons de le voir. 

Si vous devez vous faufiler entre des décombres, évoluer dans de la végétation dense,  ramper sous un obstacle ou cacher provisoirement votre B.O.B, vous comprendrez que l’encombrement de votre Bug Out Bag doit être minimal.


- Poids

Dans le même esprit que pour ce qui est de l’encombrement, votre B.O.B ne doit pas vous handicaper dans vos déplacements et son poids aura une incidence importante sur votre facilité à vous déplacer. 

Vous devrez vous épuiser le moins possible, mais vous devrez aussi peut être courir avec, enjamber, sauter et escalader des obstacles avec, nager avec, voir même vous battre avec...

Votre sac d'évacuation doit être le plus léger possible.

Impossible de donner un poids précis à ne pas dépasser, les miens oscillent entre 10 et 15 kilos selon la situation.

20 kilos, me semble être le maximum envisageable pour une personne robuste mais j'essaie personnellement de ne jamais dépasser les 15 kilo.

Moins de 10 Kg pour un bug out bag est assez dur à atteindre mais c'est tout à fait faisable.

Quoi qu'il en soit vous devrez, organiser votre sac d'évacuation, le peser, le tester sur le terrain dans différents cas de figure et l'adapter en ajustant ce qui est ajustable.

Un B.O.B qui devient trop lourd sur la route peut être délesté d'un surplus d'équipement.

L'eau et la nourriture consommés allègent le B.O.B au fur et à mesure.

Quand je dis que votre sac d'évac doit être organisé, vous devez voir cette organisation comme un ensemble comprenant le matériel d'évacuation proprement dit mais aussi votre itinéraire d'évacuation, votre point de chute, votre résistance physique, votre force mentale, et la gestion des jours d'après... (C'est bien beau d'évacuer mais on fait quoi ensuite ?)

Le Bug Out Bag n'est pas une fin en soi mais un élément essentiel d'un bon plan d'évacuation.


- Discrétion 

L'encombrement et le poids influenceront la discrétion de votre Bug Out Bag.

Mais d'autres caractéristiques rendront le B.O.B encore moins discret si elles sont mal gérées.

Un sac d'évacuation qui manque de discrétion est un sac d'évacuation qui attirera soit la convoitise, soit la suspicion.

Mon avis personnel (qui il me semble est partagé par pas mal de gens prudents et sensés) est qu'il faut fuir comme la peste tout ce qui est "Tactical".

C'est le meilleur moyen de se faire repérer comme une proie et dans le meilleur des cas ne pas voir venir la mort en se faisant fumer par un sniper dans une configuration de guerre civile ou totale.

De plus, sans envisager une évacuation suite à un effondrement sociétal ou un conflit armé, votre évac pourrait dans la majeure partie des cas résulter d'un incendie ou d'une catastrophe naturelle.

Prévoyez d'abord votre B.O.B pour des catastrophes courantes, cela vous permettra de ne pas vous faire interner en HP après avoir expliqué à la sécurité civil, aux pompiers, ou aux flics pourquoi une "Double Handed Katana Machete" dépasse de votre sac de combat "Fury Tactical Urban Flektarn".

Ça vous semble logique ?

Tant mieux !

Le "style" paramilitaire, gardez le pour les théories qui valent la peine d'être appliquées à la vie d'un civil plongé dans le chaos. 

En ce qui concerne la discrétion, intéressons-nous à l'Art du Camouflage.

Pour exceller dans cet art, vous devrez maitriser les paramètres qui forment l'acronyme F.O.M.E.C.B.O.L.T.

L'article du site sur "L'Art du Camouflage" vous décrit en détail de quoi il s'agit. 

Voilà pour les grandes lignes concernant les critères à retenir et concilier pour la conception d'un Bug Out Bag cohérent.


Un dernier point crucial concernant le B.O.B qui doit être précisé tout de suite :


- Votre B.O.B doit être accessible !

Dans le cas d'une évacuation d'urgence, vous devrez très probablement quitter votre habitat le plus rapidement possible.

Dans certaines circonstances, chaque seconde compte.

Votre sac d'évacuation étant le garant de votre survie à plus ou moins long terme, vous vous devez de l'emporter avec vous.

Il doit donc être accessible immédiatement sans que vous ayez d'effort particulier à fournir pour vous en saisir.

J'ai pour ma part installé une large étagère au-dessus de ma porte d'entrée.

La façon dont cette étagère est installée me permet d’accéder à mon sac de survie facilement, rapidement tout en le dissimulant aux yeux d’éventuels visiteurs. 

Le fait que mon B.O.B soit dans mon entré me permet également de le prendre au même moment que mes affaires du quotidiens (chaussures, manteau et bien-sûr, mon E.D.C.) 


Nous allons voir dans un prochain article comment devrait être équipé un Bug Out Bag.

- Bug Out Bag (sac de 72 heure) Partie 2

 
Merci de suivre Deadlymotion.com "Action et Self-Protection.