Expérimentez et profitez d'une vision globale et nouvelle du consulting en sûreté. Méthode, savoir-faire et pragmatisme viennent appuyer la force de l'Action et de la Self-Protection. Optez pour ce qui se fait de mieux en matière de Coaching en Optimisation des Potentiels ! Nos retours d'expériences et nos méthodes uniques parlent d'elles mêmes. A vous de placer vos attentes aux niveaux supérieurs !

Consulting En Sûreté

Pandémies, Virus et Bactéries...


Quoi de plus dégueulasse qu'une poignée de porte de chiotte dans un bar à poivrot ? ... 

La poignée de main de celui qui en sort...

Ou que l'on aille il est impossible de ne pas être en contacte avec des millions de virus et bactéries parfois mortelles !

Interrupteurs, poignées de portes, boutons d'ascenseurs, téléphones, clavier d'ordinateur, rambardes d'escaliers...

streptocoques, staphylocoques et autres compagnons partagent vos repas si vous oubliez de vous laver les mains avant de taper dans votre casse-croute...

Dans la plupart des cas, tout se passe très bien.

Au pire on chope une "grosse chiasse" ou on crache nos poumons pendants une semaines.

Mais quand vous devenez intime avec un virus mortel ou une bactérie multi résistante, les choses se compliquent sérieusement.

Les virus ont accompagné l'humanité tout au long de son histoire.

La sélection naturelle à certainement beaucoup œuvré en utilisant les virus comme agent de tris...

Les plus grandes pandémies connues ont quant à elles décimés des million de personnes. 

La pire pandémie qui touchera l'humanité emportera peut être avec elle des milliards d'individus... 
Ou l'humanité toute entière...

Une pandémie est une épidémie se propageant sur une zone géographique très étendue.

Dans les cas extrêmes, la pandémie devient mondiale.

A titre d'exemple, la grippe Espagnole de 1918 a contaminé un tiers de la population mondiale et fait plus de victime que la 1er guerre mondiale. 
 
Depuis 2009 selon l'organisation mondiale de la santé, les phases d'une pandémie grippale sont :

Phase 1 : Aucun sous type de virus n'est détecté chez l'humain mais peut circuler chez les animaux.
Dans un tel cas de figure, on considère que le risque d'infection chez l'humain est faible.

Phase 2 : Un sous-type de virus circule chez les animaux présentent un risque de contamination chez l’humain.
La menace d'une pandémie est prise en considération.

Phase 3 : Un ou plusieurs cas d'infection humaine causée par un nouveau sous type de virus non transmissible entre humain ou présentant de très rares cas de transmission inter-humaine sont détecté.

Phase 4 : Un ou quelques groupes de cas présentant une transmission entre personnes limitée et se propageant localement est détecté.
L’épidémie de faible intensité laisse penser que le virus n'est pas bien adapté aux humains.
La possibilité d'une transmission inter-humaine plus massive est à surveiller.

Phase 5 : Il y a un ou plusieurs groupes de cas plus importants, mais la transmission inter-humaine reste localisée, ce qui laisse penser que le virus s'adapte de plus en plus aux humains, mais n'est peut-être pas encore pleinement transmissible.
Le risque de pandémie est élevé.

Phase 6 : La transmission s'intensifie dans la population. (Pandémie)
  
L’apparition de nouveaux virus grippaux pandémiques est une menace invisible bien réelle et personne n'est en mesure d'affirmer qu'aucune pandémie grippale (ou d'un autre virus) ne sera aussi intense que la grippe de 1918.

Hors mis la grippe, la résurgence et la mutation d'autre virus devraient nous inquiéter au plus haut point.

Au plus haut point ?

C'est à dire ?
A en chier dans son froc sans mauvais jeux de mots...

Le virus Ebola fait partie de ces menaces et certaines découvertes récentes font froid dans le dos.

Pour la première fois depuis sa découverte, le virus Ebola à été retrouvé chez des animaux consommés couramment par la population mondiale.

Après l’enquête d'experts vétérinaires sur la transmission aux porcs du virus Ebola, l’inquiétude est qu'une mutation du virus en une forme humaine devastatrice ne s'opère comme l'a probablement fait le virus de la grippe aviaire.

  
Mise à jour 12/09/2014
 

Épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest : 
 

4800 cas et 2400 morts.

Peste noire, Grippe Espagnole et plus récemment VIH et Ebola, les pandémies sont une réalité qui pourraient bien tourner au cataclysme un jour ou l'autre.

Notez qu'après mutation, un virus peu passer d'inoffensif, à mortel...

Plusieurs joyeuses équipes de chercheurs ont d’ailleurs déjà fait parler d'eux en créant par mutations des virus mortels super virulents et quasi invincibles dans le but de produire des vaccins plus efficaces (???)

Si le bébé reste bien au chaud dans son incubateur, pas de souci !

Sauf que parfois, un flacon s'égare et là on est en droit de douter du sérieux des blouses blanche aux manettes dans ces labos !

"Le virus mortel Guanarito disparait d’un labo américain"


Coté bactérie, on est gâté aussi ! 

Des décennies de gobage de cachetons au premier pet de travers on répandus dans la nature via nos déjections une quantité phénoménale d'antibiotiques qui n’ont fait qu'affuter la résistance de certaines bactéries créant ainsi des monstres.

Ces merveilleuses petites saloperies pourraient désormais terrasser un forgerons Viking sans possibilité de guérisons du fait qu’elles sont devenues insensible à nos défenses immunitaires faiblardes et à ce qui les éliminaient rapidement il y a de ça quelques années...

Les antibiotiques...

Non seulement c'est pas systématique, mais sa sera bientôt inutile !

En tout cas pour certains germes...

L'arme destiné à les anéantir (les antibios) les a rendus presque invincibles !

Vous aurez compris que les progrès de la médecine ne nous on pas forcement mis à l’abri de la maladie.

Si on considère certains points évoqué plus hauts, on pourrait même s'avancer un peu en disant que ça nous à mis dans la merde !

Les bouleversements climatiques de plus en plus fréquents et l'accès aux soins de moins en moins assuré dans un proche avenir (crises oblige) nous promettent déjà de fâcheuses épidémies et quarantaines bien glauque.

Ajoutez à ça l'affaiblissement des défenses immunitaires de la population , l'augmentation du trafic aérien et la convergence de centaines d'autres paramètres, vous obtenez une hécatombe à la prochaine mutation un peu féroce du dernier virus à la mode.

Pour enfoncer le clou, il est bon de savoir que statistiquement, une super pandemie aurait dû frapper la planète depuis quelques temps déjà...


Il ne nous reste plus qu'a attendre sagement que les autorités sanitaires nous sauvent la vie... Ou prendre un maximum de précautions pour ne pas tomber malade et y passer quand ça arrivera...

En attendant de sortir la panoplie N.B.C et entre deux cuillère à soupe de vitamine C liposomale, voici un petit programme qui permet de simuler plusieurs type de pandémie ou vous devez tenter de les enrayer par différents moyens tel des distributions de masques ou des vaccinations de la population tout en gérant un budget.

Intéressant, assez flippant, seulement en anglais mais de simples bases scolaire suffisent à comprendre...

  


Dans le même ordre d'idée, le jeu pour smartphone "Plague inc" est pas trop mal...

C'est assez malsain de jouer à tuer sous la forme d'un agent pathogène mais on en ressortira pas plus con qu'après avoir aligné des bonbecs sur sa tablette 4 heures par jours.


Le jeu a le mérite de faire appel à votre sens de la stratégie.

Et pour finir, vu que nous parlions de tablette, foncez nettoyer la votre !

Une étude de l'université de Manchester a démontré qu'un smartphone est 500 fois plus colonisé par les virus et bactéries qu'une cuvette de toilette... 
 Tout comme ce qui est tripoté 
par des dizaines de personnes différentes par jours 
sans jamais être nettoyés :

Caddies, monnaie, billets de banque, stylo à la poste...

Vous voilà briefé sur le risque.

Mais avez-vous un plan d'action anti-pandémique ?

Si ce n'est pas le cas, inscrivez-vous sans attendre à la zone restreinte du site (en haut à droite de l'écran) pour être tenu informé de toutes nos publications dont notre Plan d'action anti-pandémique préparé en partenariat avec nos consultants issues du milieux médicale et paramédicale.