Consulting En Sûreté

Soulagez Vos Douleurs par la Thermothérapie.


La Thermothérapie en situation d'urgence.


Vous êtes isolé dans un hôtel d'une zone urbaine en proie à un soulèvement de la population.

Il ne vous reste que peu de temps pour évacuer la zone mais une mauvaise chute vous a immobilisé suite à une douloureuse foulure de la cheville.

Vous n'avez accès à aucun anti inflammatoires ni aucun antalgiques et encore moins accès à des béquilles.

Vous allez devoir descendre les étages de l’hôtel à pieds, rejoindre votre véhicule et le conduire avec cette douleur atroce qui risque de durer un bon moment.

Une atèle de fortune immobilisera suffisamment la cheville pour ne pas trop aggraver le mal et malgré le manque de soins médicaux disponibles, vous avez un recours salutaire pour soulager ce problème relativement anodin en temps normal mais pouvant compromettre votre survie en ce moment précis...

Ce recours est la Thermothérapie.


Le terme "thermothérapie" désigne aussi bien un traitement médicale par l'hyperthermie que l'hypothermie.

Les traitements usant de l'hypothermie (cryothérapie) seront abordés dans un autre article.

Celui-ci ne concerne que les traitements possibles par hyperthermie (augmentation locale de la température).
 
Il est possible suite à une blessure de soulager la douleur et d’accélérer la guérison en appliquant de la chaleur sur la zone concernée. 

Cette méthode de soin appelée "Thermothérapie" peut si elle est bien utiliser être une bonne alternative aux antalgique chimiques tout en favorisant la régénération tissulaire d'une lésion. 

Si ces méthodes de soins sont mal appliquées, elles peuvent néanmoins aggraver la blessure et retarder le rétablissement. 

N'utilisez jamais la thermothérapie sans l'avis d'un physiothérapeute. 

Notez également que comme pour tout traitement antalgique, l'atténuation de la douleur ne doit pas vous faire oublier la blessure.

Forcer sur un muscle blessé, même sans douleur, pourrait aggraver les lésions.
 
L'effet bénéfique de la chaleur sur une blessure est dû à la dilatation des vaisseaux sanguins qui permet une meilleur irrigation de la zone traité et donc un accroissement des apports en oxygène et nutriments reconstituants.

En plus d'une activité cellulaire accru, la chaleur influence le système nerveux et induit la détente et la relaxation.  

L'augmentation de la circulation sanguine sur la zone traité permet aussi une meilleure évacuation des toxines dû à la dégradation des tissus lésés.

Comme dit précédemment, la thermothérapie est à éviter dans certaines circonstances.

Elle ne doit surtout pas être utilisée lorsque la blessure présente une forte inflammation avec un gonflement nettement visible et une sensation de forte température à son niveau.
   
Il est possible d' utiliser la thermothérapie en cas de douleurs chroniques telle que :

- Les crampes.
- Les contractures musculaires. 

- Le mal de dos. (lombaires, dorsales, cervicales)

- Les douleurs articulaires.

- Les maux de ventres.

La thermothérapie est aussi efficace avant un entrainement pour augmenter la souplesse et l’amplitude articulaire.

Si l’immersion de la zone douloureuse dans un bain chaud est la méthode instinctivement utilisé par la plupart d'entre nous, l’application localisée d’enveloppes et autres pièces chaude est la méthode la plus efficace pour cibler la douleur.

Ces enveloppes et pièces chaudes peuvent être :

- Des bouillottes. 
(les bouillottes peuvent être remplacés par des bouteilles d'eau chaude non bouillante ou des sachets ziplock remplis de riz cuits et chauffés)

- Des coussinets électriques chauffants.
(à ne surtout pas mettre en contacte avec de l'eau)

- Des galets chauffées dans l'eau bouillante.

- Des noyaux de cerises chauffés et enveloppés dans un linge.
(les noyaux de cerises dans un linge ont l'avantage d'épouser la forme de la zone à traiter)

- Des chaufferettes chimiques.

- Des linges humides trempés dans l'eau chaude.

Les ventouses de verre de la médecine traditionnelle chinoise on elles aussi une action chauffante mais celle-ci étant conjugué à une action aspirante, leur place dans cet article n'est qu'anecdotique.

Il en est de même de l'acupuncture adjointe de moxibustion qui nécessite une maitrise parfaite de ce pan de la médecine traditionnelle chinoise. 
   
Concernant les enveloppes chaudes, la chaleur humide pénètre plus en profondeur dans les tissus et est par conséquent meilleure que la chaleur sèche.

Pour produire cette chaleur humide, il suffit d'envelopper la source de chaleur dans un linge humide.

Ne surtout pas mettre de matériel électrique en contacte avec de l'eau.

Une autre précaution sera de ne pas bruler ou irriter la zone à traiter par une trop forte chaleur.
 
Les enveloppes chaudes doivent être appliqués une quinzaine de minutes en vérifiant régulièrement que la peau réagit bien et que la personne traité se sente à l'aise avec ce traitement. 

Il faut éviter de s'endormir avec une enveloppe chaude en contacte avec la peau pour éviter une mauvaise réaction de la peau ou la brulure.

La thermothérapie est à proscrire dans certains cas précis :

- Inflammation aiguë de la zone à traiter.

- Personne à traiter fiévreuse.
 
- Diminution ou absence de sensibilité à la chaleur.

- Troubles circulatoires.

- Plaies ou hématomes graves.

- Infection de la zone à traiter.

- Zone à traiter proche d'une tumeur.

- Incapacité à communiquer de la personne à traiter.

Pour tout ces cas là, d'autres solutions devront être envisagées avec les conseils avisés d'un médecin. 

Si la thermothérapie ne peut pas remplacer systématiquement un traitement médicamenteux, elle présente l'avantage de réduire la duré de certains d'entre eux voir même d'éviter complètement l'usage d'antalgique chimique. 

D'autre part, ces méthodes de soins par la thermothérapie présentent l'avantage d'être applicables en toutes circonstances y compris en situation de crise ou de survie ou une blessure handicaperait dangereusement vos capacités d'actions.

Notez que tout problème de santé doit faire l'objet d'une consultation médicale !