Consulting En Sûreté

Anti Home Jacking - Anti Home Invasion



Le Home Jacking et L'Attaque de Domicile


Il convient dans un premier temps de faire la distinction entre un « home jacking » et une attaque de domicile (home invasion).

Bien qu’étant très similaires dans leur apparence, ces deux délits ont quelques « subtiles » différences.

Commençons par analyser ce qu’est un « home jacking » :

Un home-jacking consiste en une violation de domicile avec ou sans violence.

Le Home-Jacking a toujours pour objectif de dérober des clés de voitures à l’intérieur d’une habitation.

Le nombre de Home Jacking est en recrudescence ces dernières années.

L’augmentation des home jacking est due à plusieurs paramètres :


- Le nombre croissant de possesseur d’automobiles.

- La difficulté de plus en plus grande de démarrer un véhicule sans la clé.

- L’augmentation de la délinquance nécessitants le recours à des véhicules volés pour commettre d’autres délits.

- L’attrait pour ce délit grâce à son rapport « difficulté/gain ».


Un Home Jacking se différencie d’un cambriolage par la présence quasi systématique d’au moins un habitant du fait de la présence d’un véhicule à voler.

Ce délit peut être perpétré sous la menace et dans la violence.

Les "home jacker" préfèrent agir discrètement pour ne pas risquer d’être identifiés, interceptés pendant leur fuite ou simplement mis en déroute par un habitant combatif et armée.

Cependant, si les systèmes d'alarmes anti intrusions sont très dissuasifs, la présence d'occupant dans le local d'habitation ne semble pas trop poser de problèmes...

(Les systèmes d'alarmes étant déconnecté en présence d'un habitant, le risque d'alerter le voisinage est considérablement réduit.)


Les conditions d'executions d’un home jacking peuvent être :


- De pénétrer dans le lieu d’habitation par la force et la violence contre le propriétaire (ou le locataire) des lieux.

- De pénétrer par la ruse en se faisant passer pour une « figure d’autorité » (police, gendarmerie, pompier…

- De pénétrer discrètement par un point d’entré non verrouillé.

- De pénétrer par effraction sans se faire repérer par les occupants.


Une fois entré dans le local d’habitation, le home jacker peut alors :


- Rechercher la clé du véhicule et la trouver sans se faire repérer.

- Rechercher la clé du véhicule, être surpris par un des habitants et prendre la fuite.

- Rechercher la clé du véhicule, être surpris par un des habitants et entrer en confrontation avec lui jusqu’à l’obtention de la clé puis la fuite avec le véhicule.

- Séquestrer les habitants pour obtenir la clé.


Toutes ces actions peuvent avoir lieu de jours comme de nuit.


Le home jacker peut au cours de son délit :


- Rencontrer l’obstacle d’un système de sécurité.

(Verrouillage anti effraction, portes et fenêtres blindées, systèmes d’alarmes, vidéo surveillance…)

- Faire face à la résistance et la combativité d’un habitant.

- Ou devoir gérer la présence d’un chien.


La mort suspecte de votre animal doit alors vous faire envisager le risque imminent d’un home jacking ou d’une attaque de domicile décrite dans la partie suivante.

L’analyse d’une attaque de domicile (home invasion) :

L'attaque de domicile est un délit très proche du home jacking à quelques détails près.

Une attaque de domicile ne sera pas menée pour s’emparer uniquement de clés de véhicules mais aura pour objectif de voler tout ce qui pourrait avoir une valeur importante.

Ce délit est beaucoup plus souvent accompagné de violences et séquestration des occupants pour les « faire parler ».

L'action mise sur l'extorsion d'informations nécessaires au vol de certaines valeurs.

Les informations recherchées concernent le plus souvent :


- Les codes de cartes de retraits

- Les emplacements et moyens d’ouvertures de coffres ou armoires fortes.

- Les lieux de rangements de bijoux précieux

- Les caches d’argent.


Les clés de véhicules pourront bien sûr être volées aussi mais leur emplacement ne requiert que rarement "d’interrogatoire".

Si les attaques de domiciles sont souvent commises pour leurs perspectives de butins bien calculés, certaines attaques ont lieux pour la facilité d’exécution qu’elles représentent.

Ainsi, certaines pourritures n’hésitent pas une seule seconde à s’en prendre à la maigre retraite de vieillards, à la pension d’invalidité d’handicapés et autres personnes vulnérables avec une violence sans nom…

Non pas que les autres attaques de ce genre soient plus nobles, mentionner ces faits est juste l’occasion de démontrer que le degré de lâcheté de certains peut atteindre des sommets !

Ces gibiers de potences sont souvent capables de mettre la barre très haut dans l’horreur.

Dans certaines circonstances, comme par exemple lors de guerres civiles ou autres crises majeurs, les attaques de domiciles peuvent tout simplement être organisées pour perpétrer pillages, viols et meurtres.

Qu’il s’agisse de home jacking ou d’attaque de domicile, les lieux d’habitations sont de plus en plus souvent les cibles d’une piraterie terrestre qui ne fera que s’aggraver avec les crises présentes et à venir.

Si les plus fortunés sont les proies les plus dignes d’intérêts aux yeux d’un home jacker ou d’un saucissonneur, ils sont aussi les plus à même de se protéger efficacement grâce à de couteux dispositifs et systèmes de sécurités.

Mais les personnes aux revenus modestes peuvent heureusement eux aussi se protéger et honorer leurs devoirs de protection envers leurs familles !

La connaissance et l’application de principes simples à mettre en œuvre peut permettre de décourager d’éventuelles individus mal intentionnés et la mise en place de systèmes de sécurités efficace n’est pas uniquement le privilège des plus aisés.

Vous pouvez dès maintenant en apprendre d’avantage sur la protection du domicile en suivant ce lien :