Consulting En Sûreté

Un article Dégueulasse sur un Parasite bien connu.


Les Poux

On a en mémoire ces insectes dans nos souvenirs d'écoles et ils sont la hantise des parents à chaque nouvelle rentré des classes.

Ce parasite dégueulasse, cette vermine infecte n'est pourtant pas synonyme de crasse, ça serait même plutôt le contraire.

Les poux aiment les têtes propres...

Mais le fait que ces répugnantes et dérangeantes créatures aient une préférence pour les cheveux propres n’empêche en rien la possibilité d'en attraper sur une tête sale et évidemment une personne à l'hygiène négligé ne prendra probablement pas au sérieux le traitement de cette infestation permettant ainsi la propagation du parasite année après année.

De plus, les poux de tête (Pediculus Humanus Captis) ne sont qu'une espèce parmi les trois pouvant parasiter l'homme.

Car si le terme "Poux" désigne le plus souvent l’espèce cité ci-dessus (les poux de tête), il en existe deux autres qui semblent beaucoup moins regardantes sur l'hygiène de l'hôte et dont les conséquences de leurs infestation sont souvent plus grave.

- Le poux de corps (Pédiculus Humanus Corpis)
http://go.37373773657276696365z2ec636c697175657a696369.2.1tpe.net

- Le poux Pubien (Phtirius Inguinalis) plus connu sous la délicate appellation de "morpion".

En temps normal, le fait d'avoir des poux n'est pas très grave si le problème est traité rapidement et efficacement.

En revanche, une infestation non endigué causera des problèmes bien plus grave que de simple démangeaisons.

Et en cas de situation sanitaire critique, les poux (et autres parasites) pourraient être synonyme de mort par infection secondaires ou transition de maladies...

On vient de passer rapidement en revu les trois types de poux humain : Poux de tête, poux de corps et poux pubien.

Passons maintenant à la façon dont se propagent ces parasites.


La contamination par le parasite.

A quelques différences près, les trois types de poux humain on le même mode de transmission.

Si les poux de tête on une prédilection pour la propreté, les poux de corps et les poux pubiens ne voient aucun inconvénient à vivre sur des personnes sales, voir même très sales.

En gros, n'importe qui peut être contaminé même si certaines caractéristiques de l'hôte semblent être déterminantes. 

Pour passer d'un hôte à l'autre, les poux se déplacent sur leurs six pattes à la vitesse moyenne de 20 centimètres par minutes.

Il ne sautent pas, ne volent pas et ne survivent que très peu de temps en dehors de leur hôte.

Ces paramètres impliquent que la promiscuité et le partage de certains objets (brosses, chapeau, élastiques à cheveux, literie, contact entre deux personnes...) sont les principales cause de contamination par les poux.

Une fois la transmission effectué, le ou les poux peuvent se reproduire et pondre une nouvelle colonie sur le nouvel hôte et le cycle se poursuit indéfiniment sur toutes les personnes en contactes avec des objets ou des hôtes infestés.

Le diagnostique formel est posé lorsque un poux vivant ou une lente viable (œuf de poux pleins) sont détectés.


Le diagnostique d'une infestation de poux. 

Pour commencer il y a la connaissance ou la suspicion de cas d'infestation dans votre entourage proche, dans les collectivités (écoles), ou sur votre lieu de travail (personnel soignant, Samu social...)

Et évidemment, si ça vous gratte, posez vous sérieusement la question...

Comme dit plus haut, pour avoir la certitude que vous êtes contaminé par des poux, vous devrez en découvrir un vivant ou un de ses œufs pleins sur votre tête, votre système pileux ou dans les vêtements.

Les poux mesurent entre 1 et 4 millimètres pour un poux adulte.

Les plus petits sont les poux pubiens (de 1 à 1,5mm) et les plus grands sont les poux de corps.

Il est donc assez difficile de les voir à l’œil nu surtout si il ne sont pas encore des dizaines à grouiller sur vous...

La méthode la plus efficace consiste à passer les zones concernés au peigne fin en ayant pris soin de mouiller ces même zones pour rendre les poux moins mobiles.

Si vous trouvez un de ces trucs, vous devez vous décontaminer.


Le traitement des poux.

Pour traiter efficacement une infestation de poux, il y a plusieurs règles universelle à respecter :

- Traiter toutes les personnes de votre entourage atteintes (antipoux et retrait manuel).

- Traiter tous les objets susceptibles d'abriter des parasites vivant (chapeaux, accessoires à cheveux, vêtements, literie avec de l’anti-poux ou un lavage à haute température...)

- Éviter la promiscuité avec des personnes potentiellement porteuses de poux.

- Surveiller quotidiennement les zones du corps potentiellement porteuses de ces parasites.

- Renouveler le traitement sur votre corps et votre literie 10 jours plus tard pour éradiquer les éventuelles lentes survivantes nouvellement écloses.

Ces mesures semblent êtres extrêmes pour certaines personnes mais indispensable pour se débarrasser d'une infestation de poux !

Les poux, comme beaucoup d'être vivant au cycle de vie court, sont de plus en plus résistant au traitement par les insecticides (anti poux).

Parmi les méthodes les plus efficaces, il y a la méthode "chimique" d'obstruction de leurs orifices respiratoire et alimentaire proposé par les meilleurs anti poux disponible dans le commerce.

Le problème avec ce genre de traitement est qu'il sont assez agressif (anti poux dérivés du pétrole), polluant et onéreux.

Une méthode probablement moins nocive, moins couteuse et expéditive consisterai à administrer en une seule prise un médicament antiparasitaire interdit en France pour le traitement des poux...  

Mais sans ces ressources là, comment se débarrasser définitivement des poux ?

Parce que le véritable danger vient de là !

En situation dégradé, dans des conditions sanitaires à risque couplé à une promiscuité accru, les contaminations par les parasites se feraient au moindre contact, les risques infectieux qui en découlent seraient considérablement aggravé et les méthodes de décontamination seraient très réduites voir même inexistantes.

En situation de survie (notamment en cas de survie en milieu urbain, camps de réfugiés, etc...), si chopper des poux peut sembler anodin au vue des autres risques encourus et priorité vitales, il se pourrait qu'une infestation soit particulièrement problématique.

Les complications d'une pédiculose peuvent être des infections causées par des streptocoques ou des staphylocoques à force de grattage.

Les poux peuvent être vecteurs de nombreuses maladies dont le typhus exanthématique, la fièvre récurrente à poux, la fièvre des tranchées et la peste ! 

Les poux pubiens peuvent provoquer des petites plaies suintantes susceptibles de s'infecter très rapidement.

Dans des conditions d'hygiènes précaires et sans accès à des soins médicaux adaptés, je ne donne pas chère de la peau du bougre infesté par de telles saloperies.

Il est donc Vital de se protéger de ces parasites (comme de n'importe quel autre d'ailleurs).

La prévention est donc votre premier rempart.

Voici quelques conseils à appliquer dans des conditions particulières (situations de crise) :


- Éviter autant que possible les contactes direct avec autrui. (toutes les situations ou les gens s'entassent dans un espace réduit.)

- Couvrez vos cheveux lorsque vous êtes susceptible d'être en contact proche avec des personnes potentiellement porteuse de poux.

- Ne partagez aucun effets personnels sans les avoir passés à l'eau bouillante avant réutilisation.

- Examinez votre corps et utilisez un peigne fin au moins une fois par semaine pour stopper une infestation de poux le plus rapidement possible.

- Si vous même ou un membre de votre famille proche êtes atteins d'une pédiculose, traitez tous le monde comme si vous étiez tous atteins.

- Si les ressources en eau sont limitées, et pour conserver une hygiène minimale, utilisez au moins une fois par jours 1 litre d'eau pour une douche complète. (a condition de garder au moins 1 litre pour l'eau de boisson.)

- Si vous ne pouvez pas laver vos vêtement régulièrement, pensez qu'il est toutefois possible de les faire bouillir dans une eau même non potable dans le but de les purifier à haute température et tuer les parasites s'y trouvant. (cette eau pourra par la suite être recyclé et être réutilisé pour un autre usage.) Cette solution n'est valable qu'en cas de disponibilité suffisante de combustible pour ébullition de l'eau.

- Si une situation particulièrement précaire vous empêche de laver vos vêtements régulièrement, pensez à les secouer longuement à l'air libre avant de les remettre sur un corps débarrassé manuellement d'éventuels parasites.

- Utilisez "si possible" une préparation à base de répulsif naturelle contre les poux.

- Une bonne communication des risques auprès des personnes concernées est primordiale pour une bonne action préventive, pensez donc à informer votre entourage sur le contenu de cet article et partagez le par mail et sur les réseaux sociaux tant que cette option est envisageable.

Ces quelques conseils concernent les situations de crises mais peuvent être adaptés au quotidien ne serais-ce que pour ce qui se rapporte à la promiscuité, l'hygiène et la communication.

Si vous êtes porteur de parasites, vous devrez les éliminer rapidement.

En cas de crise ou les ressources élémentaires viendraient à manquer, le manque d'eau serait votre problème n°1 pour plusieurs raisons et l'hygiène en fait partie.

Vous avez stocké des produits anti poux, bravo, mais si vous en avez déjà utilisé, vous connaissez les quantités d'eau nécessaires au rinçage de ces produits et vous avez de sérieux doute concernant leur innocuité.

Voila pourquoi vous devriez plutôt stocker une préparation naturelles à base d'huiles essentielles pour leurs vertus à la fois répulsives et curatives.

Cette préparation est aussi efficace que les produits anti poux classique, beaucoup moins nocives, moins polluantes et beaucoup moins chères.

La procédure pour se débarrasser des poux avec cette préparation est simple mais RADICALE contre toutes sorte de poux :

- Appliquez la préparation anti poux sur les cheveux jusqu'à ce qu'il soient entièrement imbibés.

- Laissez agir 15 minutes.

- Passer méticuleusement le peigne fin sur toute la zone à traiter et retirez les poux au fur et à mesure en les écrasant et en les noyant dans un fond d'huile. (continuez jusqu'à être certains que tous les parasites aient été éliminés par le peigne.)

- Lavez si possibles vos vêtements et votre literie à haute température.

- Recommencez la procédure dix jours plus tard sur toutes les personnes concernées. 

Recette de préparation Anti-Poux :

Demandez conseil à votre médecin avant toute utilisation d'huile essentielles.
Ne pas utiliser d'huiles essentielles sur les enfants de moins de 8 ans, sur les femmes enceintes et allaitantes et en cas de contre indication spécifique.
Les huiles essentielles peuvent être dangereuses pour la santé. 

- 50ml d'huile de neem
- 10 gouttes d'huile essentielle de lavande
- 10 gouttes d'huile essentielle de géranium 

Pour les hommes et les femmes ne tenant pas à leur chevelure, il reste la solution du rasage de crane !

Radicalement efficace en préventif comme en curatif...