Consulting En Sûreté

Présentation "Night Ops" Apprivoiser La Nuit - (Partie 1)


Informations préliminaires :

Il existe plusieurs compétences clés nécessaires à la pratique des disciplines liées à l'exploration urbaine et autres thématiques du site.

Les actions et déplacements de nuits en font partie.

Dans cet article, je vous présente les grandes lignes d'une formation à l’acquisition des compétences propres aux « opérations nocturnes » "Night Ops" Apprivoiser La Nuit.

Le contenu de cette "formation aux activités nocturnes" n’est proposé qu’à but informatif et ne constitue en rien un manuel destiné à faciliter l’exercice d’activités illégales.

Il ne s’agit pas non plus d’un manuel « militaire » ou « paramilitaire » mais plutôt d’un guide permettant le développement des compétences basic à avoir pour appréhender l’environnement nocturne et l’obscurité de manière générale.

Les auteurs ne seraient être tenus responsables de tout incident ou accidents liés aux informations contenues sur le site Deadlymotion.

Pour apprivoiser la nuit, vous devrez procéder étapes par étapes et bien comprendre et maitriser les différents points abordés ici.

Ces quelques mises au point étant faites, nous pouvons commencer aujourd’hui par la première étape.


Étape 1 - "La perception de la Nuit"

Avant de commencer à développer votre vision de nuit au sens biologique du terme, vous devez adopter une conception de la nuit différente de celle de la plupart des gens.

Vous aller développer Votre "Perception de la Nuit"

La nuit inquiète et parfois effraie.

La nuit est ancrée dans nos instincts comme étant le repère de tous les dangers.

Bien que la nuit ai cette particularité d’être « la couverture du mal » (les fameux ténèbres) elle est aussi la meilleure allié de ceux qui par nécessité agissent à couvert sans pour autant être motivé par de sombres ambitions.

Mais à bien y regarder, la nuit est elle si différente du jour ?

Les caractéristiques principales qui distinguent le jour de la nuit sont :

- L’absence de lumière

- Le calme apparent lié au sommeil de la plupart des créatures

- Une baisse plus ou moins grande des températures après le coucher du soleil 


Si ces paramètres sont à prendre en compte avant toute actions de nuit, vous remarquerez qu’il n’y a rien d’insurmontable ni véritablement « surnaturel » à la nuit tombé.

Cependant, la première fois que vous vous retrouvez seul dans la nuit,  il est tout à fait normal d’être déstabilisé voir même angoissé.

Dans le noir complet, dans une forêt, au bord d'un canal sans lampadaires ou une vielle bâtisse, les formes sont changeante et l’impression de mouvement ou de présence vont en s’amplifiant au rythme de votre imagination. 

Développer votre vision de nuit impliquera donc d’habituer votre esprit autant que vos yeux à l’obscurité.

D’ailleurs, comme nous le verrons dans les parties suivantes, vos 5 sens seront mis à contribution pour une « vision globale » de votre environnement.

Bienvenu au royaume des aveugles…

Votre entrainement "opération nocturne" peut commencer.
Ce qui suit est très important.

Cela pourrait vous paraitre simpliste mais il s'agit en quelque sorte d'un échauffement avant "la partie".

Dans un premier temps, vous allez tenter une première approche dans une pièce obscure.

Une salle de bain, porte fermé, lumières éteintes fera parfaitement l'affaire.

Enfermez-vous dans cette pièce obscure dans un environnement calme.

Durant les premières minutes, vous ne percevez absolument rien.

Au bout d’une dizaine de minutes vous constaterez que votre vision nocturne s’affine.

Vos yeux s’adaptent à l’obscurité.

Durant ce temps d’adaptation qui peut sembler long et ennuyeux, concentrez-vous sur toutes vos perceptions sensorielles et notez (mentalement) vos impressions.

- Votre ouïe, votre odorat et vos sensations tactiles ont-elles changés ?

- Comment vous sentez vous dans l’obscurité totale ?

- Pourriez-vous sans craintes irrationnelles reproduire cette expérience dans une forêt ou un autre lieu abandonné en pleine nuit ?


Si cette première approche "enfantine" vous a donné envie de poursuivre l’expérience, attendez que la nuit tombe et sortez de chez vous pour faire un repérage des lieux les plus sombres de votre quartier...

Tout au long de votre sortie, vous prendrez mentalement note de toutes vos sensations comme vous l’avez fait pour votre premier exercice dans une salle de bain obscure.

Il est évident que pour cette sortie nocturne et pour les suivantes, vous devrez vous équiper et assurer votre sécurité de façon optimale.

Pensez à vous équiper d’une arme de défense (non létale), d’un téléphone portable chargé, d’une petite lampe de poche pour « rompre avec l’obscurité » en cas de nécessité et de tout autre équipement qui vous semblerais utile selon la saison et les lieux que vous explorerez.

Une montre, un carnet, un crayon et une lampe à led rouge seront également nécessaire mais nous verrons plus loin dans cette formation quelle sera leur utilité...

Vous pouvez bien sûr vous exercer avec un de vos proches qui souhaiteraient participer à cette expérimentation.

Si vous possédez un chien, le sortir à ce moment-là peut être à la fois un excellent prétexte pour votre exploration et un bon moyen de défense si la race de l'animal le permet...

Pour vos premières sorties nocturnes, ne vous aventurez pas en des lieux ou vous risqueriez d’être :

- Bloqué (tunnels, souterrains, passages étroits...)

- Perdu (forets, bâtiments à l'abandon...)

- Blessé (trous, gravats, faible hauteur sous plafond...)

- Ou agressé (parce-que les bipèdes sont pire que les loups...)

Bien sûr c'est principes sont valables en toutes circonstances même pour les plus expérimentés.

Prévenez sans hésiter vos proches que vous sortez en précisant le lieu et le temps que vous y passerez.

Au bout de quelques nuits, vous commencerez à être de plus en plus à l’aise seul dans le noir, vous pourrez alors prolonger vos sorties et les agrémenter de quelques activités plus intéressantes que de la simple marche et de l’observation mais nous aborderons en vidéo ces activités dans la suite de cette "formation".

Il serait important pour la suite de votre entrainement de rédiger une liste des différents lieux que vous pouvez visiter et tenir un carnet de sortie dans lequel vous noterez vos retours d’expériences.

Ce carnet vous fournira un nombre impressionnant d'informations utile lorsque celui-ci sera suffisamment rempli.

Ce carnet devra consigner :
- Les dates et heures de sorties

- La durée des sorties

- Les lieux visités


- Les données météorologique lors de la sortie (couverture nuageuse, pluie, vent, neige, température)

- La phase lunaire (nombre de jours de lunaison, pleine lune, nouvelle lune)

- Votre état physique durant la sortie (fatigue, sensation de force, grande forme physique...)


- Les paramètres ayant pu induire votre état physique

- Votre état psychologique durant la sortie (stress, angoisse, agitation, excitation, bien être, euphorie...)


- Les paramètres ayant pu induire votre état psychologique

- Vos impressions sensorielles (vue, ouïe, odorat, et sensation tactiles)

- Les événements insolites s'étant produits durant la sortie

- Vos diverses réactions lors de ces événements

- Les activités et exercices pratiqués durant la sortie

- Vos notes personnelles


(La Formation Complète vous fournira un tableau imprimable prêt à remplir.)

Vous aurez compris que cette première partie s'adresse en particulier a ceux qui ne sont pas du tout familier avec la vie nocturne (et je ne parle pas de boites de nuits) cependant, même un habitué des coins sombres des zones rurales ou urbaines pourra bénéficier de ces exercices simples mais essentiels.

D'ailleurs, la pratique de tous les exercices de la formation et la tenue d'un carnet de sortie en suivant pas à pas cette formation vous emmènera progressivement vers une parfaite aisances en condition nocturne.

Notes particulières :

La lampe de poche est à emporter sur vous et à utiliser en cas d'urgence uniquement.

L’intérêt de cet exercice est de vous habituer à l'obscurité et de ressentir les différents jeux de lumières que la nature ou la ville peuvent offrir en pleine nuit.

N'utilisez votre lampe de poche qu'en cas de nécessité et profitez de la beauté de la nuit.

Dans le même ordre d'idée, n'utilisez votre téléphone portable qu'en cas d'urgences.

La luminosité de l’écran nuirait à votre capacité à voir dans l'obscurité. 

Pour conclure cette première partie :

Vous retrouverez les éléments de cette première partie agrémenté de mentions complémentaires dans la Formation Intégrale "Night Ops" Apprivoiser La Nuit.

Prenez votre temps pour progresser, allez à votre rythme et si vous ne sentez pas que ce genre d'exercice est fait pour vous, ne chercher pas à aller plus loin en forçant les choses.

Vous pouvez dès maintenant accéder à la deuxième Partie de cet article "Night Ops" avant d’accéder à la Formation Intégrale.