Consulting En Sûreté

L'Art de la Guerre


Si il y a un livre qu'il est difficile de ne pas connaitre, ne serais-ce que de nom, c'est bien L'Art De La Guerre !

Pas celui de Nicolas de Machiavel... l'autre...

Ce traité de stratégie militaire aurait été élaboré et rédigé par un général d'armé du nom de Sun Tzu au début du V ième siècle.

L'art de la guerre est composé de 13 chapitres (les treize articles de l'art de la guerre) dont voici les intitulés :

- De l'évaluation
- De l'engagement
- De la victoire et de la défaite
- De la mesure dans la disposition des moyens
- De la contenance
- Du plein et du vide
- De l'affrontement direct et indirect
- Des neuf changements
- De la distribution des moyens
- De la topologie
- Des neuf sortes de terrains
- De l'art d'attaquer par le feu
- De la concorde et de la discorde.

Les principes consignés dans l'art de la guerre de Sun Tzu ont la particularité d'être adaptables à des domaines ne relevant pas de la guerre conventionnelle et se transposent à toutes sortes de champs de batailles.

Il n'est pas rare d'entendre dire que "maitriser les principes de l'Art de la Guerre" est un avantage considérable en terme de négociation et performances commerciales.

Il ne s'agit bien sûr pas de "faire cramer la boutique d'un concurrent" mais d'appliquer habilement certains principes. 

Les bons exemples de l'utilisation "alternative" des principes de l'art de la guerre sont nombreux en voici quelques un qui me semblent évidents :


- En matière de sécurité personnelle

Notamment en self-defense en ce qui concerne le bon usage de la nature du terrain lors d'un combat au corps à corps mais à bien d'autres niveaux également...


- En survivalisme

La parfaite connaissance de la topographie du lieu sur lequel vous évoluez peut être un atout vital !

La gestion de votre matériel, de vos stocks alimentaires, stocks d'eau et points de ravitaillements sont des paramètres pouvant être optimisés avec quelques principes contenues dans "l'art de la guerre".

Le mode de vie survivaliste est en lui même une stratégie...


- En toute circonstances au niveau financier...

Une bonne gestion de vos finances est également un atout vital et certains principes de l'art de la guerre bien appliqués pourront faire la différence en situation critique nécessitant des fonds, un financement, de l'argent tout simplement ! 

Ne dit on pas que l'argent est le nerf de la guerre ? 

Si, et ce n'est pas pour rien...

L'argent ne se trouve pas sous le sabot d'un cheval et il ne pousse pas dans les arbres, mais l'argent est une ressource qui peut fructifier avec plus de vigueur que n’importe quel vieux chêne à condition que la méthode approprié soit appliquée !

Si on tient compte du fait quasiment indiscutable qu'aucune victoire ne découle du hasard et que toutes réussite est le résultat d'une bonne stratégie, il semble évident que l'art de la guerre est un précieux allié dans les combats que la vie nous force à livrer.

C'est pour cette raison que plusieurs de ces principes sont régulièrement évoqués sur le site en lien avec les thématiques abordées.

"Se connaitre soi même et connaitre son adversaire" est un bon exemple de ce que je conseil de mettre en application au quotidien.

Je pourrais aussi vous citer cette phrase :

- "L'art de la guerre est l'art de vaincre son adversaire sans avoir à combattre"

Ce principe est de loin le plus précieux si l'on tiens compte des pertes engendrés par toutes formes de batailles.

- Les pertes financières pour une entreprise.

- Les blessures handicapantes lors d'une confrontation violente... Voir la mort...

Que les pertes soient de sang, d'argent ou de temps, si certaines ne sont pas systématiquement mortelles, leurs conséquences s'amplifient pour les petits groupes ou les individus isolés touchés par ces pertes.

Vous n'êtes pas sur cette page pour perdre mais pour gagner !

Les principes contenues dans un livre tel que l'art de la guerre se doivent d'être mis en corrélation avec ceux que j'expose ici.

Si vous êtes un lecteur régulier sur le site, vous n'ignorez pas que le Bansenshukai est une référence pour bon nombre de mes articles.

Il en est de même pour l'Art de la Guerre de Sun Tzu.

L'Art de la Guerre ayant d’ailleurs vraisemblablement inspiré certaines stratégies martiales des Shinobi et par essence le Bansenshukai, faire le parallèle entre les deux est pour moi une évidence. 

Vous avez déjà lu l'art de la guerre de Sun Tzu ?

Si oui, relisez le !

Si ce n'est pas encore le cas, vous en trouverez toutes les pages en cliquant sur les articles correspondants ci-dessous (Les treize articles de l'art de la guerre).

- Article 1 - De L’Évaluation
- Article 2 - De L'Engagement 
- Article 3 - Des Proposition De La Victoire Et De La Défaite
- Article 4 - De La Mesure Dans La Disposition Des Moyens
- Article 5 - De La Contenance
- Article 6 - Du Plein Et Du Vide
- Article 7 - De L'Affrontement Direct Et Indirect 
- Article 8 - Des Neuf Changements
- Article 9 - De La Distribution Des Moyens
- Article 10 - De La Topologie
- Article 11 - Des Neuf Sortes De Terrains 
- Article 12 - De L'Art D'Attaquer Par Le Feu 
- Article 13 - De La Concorde Et De La Discorde 

Le propre des fins stratèges étant d'être exceptionnellement forts mentalement, vous pouvez maintenant accéder à notre Programme de Renforcement Mental en 28 Jours ici.