Consulting En Sûreté

Hiérarchisez-Vos Priorités De "Prepper"


Hiérarchisation des priorités


Dans le cadre d’une préparation à un bouleversement du quotidien qu’il soit d’ordre individuel ou global, il est important de hiérarchiser les priorités.

L’effet de mode, ou, dans le meilleur des cas l’éveille « survivaliste » de ces dernières années en France a donné naissance à un nombre impressionnant de sites et chaines Youtube spécialisées.

L’ensemble de ces sites et chaines produisent une somme d’information considérable, souvent de bonne qualité mais dans laquelle il est assez difficile de se retrouver pour un néophyte.

Je n’ai ni l'intention, ni la prétention de venir remettre un quelconque ordre dans quoi que ce soit mais je souhaite cependant vous faire découvrir la méthode de hiérarchisation des priorités que j'utilise.

Comment je hiérarchise mes priorités ?

Dans le cadre des thématiques de ce site étant orientées anticipation, survie et résilience (je préfère ces termes à survivalisme) je me base en priorité sur :

- L’analyse des risques potentiels liés à mon environnement.

- L’analyse des risques potentiels liés à mes activités.

Ces deux paramètres de base sont relativement constants et fluctuent de façon assez prévisible la plupart du temps.

Je compare l’analyse de ces deux paramètres à l’analyse technique propre au milieu de la bourse ou l’observation rationnelle des fluctuations boursières permet d’identifier une tendance haussière ou baissière.

Évidemment, dans le cas présent, je ne travaille pas sur des graphiques boursiers mais sur ce qui est observable pour moi concernant l’anticipation, la survie et la résilience.

Ces observations concernent :

- Le budget.

C’est une priorité sans en être une…

Il est primordiale d’être apte à cultiver le minimalisme et les capacités créatives pour être en mesure de gérer les pires scénarios avec le moins de ressource possible.

Mais sans compter sur le simple fait qu’il faille au quotidien subvenir à de nombreux besoins à l’aide d’argent, qui peut prétendre ne pas compter sur une condition financière favorable pour offrir le luxe d’une sécurité, sûreté et quiétude accru pour sa famille et soi-même ?

Alors ok, pour l'exemple, on pourrait dire que des masques FFP2 c’est abordable.

Mais c’est une autre histoire lorsqu'il s'agit de s’équiper d’un truc un peu plus sérieux capable de protéger d’une merde chimique qui fait fondre les poumons…

Un autre très bon exemple moins «alarmiste» est la pose d’une porte blindée.

Une bonne porte blindée est incontournable au vue du lamentable agglomérat de sciure qui fait parfois office de rempart à l’agglomérat de chiure pouvant se trouver derrière.

La porte blindée, il faut bien la payer et c’est bel est bien LA Priorité dans certains endroits si on tient compte de la règle des 3 heures sans abris

Les exemples ne manquent pas !


Inutile de parler ici des gadgets qui ne servent pas à grand chose, ceux qui veulent se faire plaisir avec, qu'il le fassent, les autres utiliseront leur budget plus utilement.

Il n'y a pour moi qu'une seul certitude, lorsque l’on souhaite optimiser sa sûreté, le budget est un paramètre avec lequel il faudra dealer tôt ou tard.  

Un bon filtre à eau ça a un prix, un bon 22 LR et les munitions pour la chasse au petit gibier aussi, les livres, les cours, les stages c’est rarement gratuit, etc…

En gros, le budget sert à augmenter le rayon d’action en terme de formation, d’expérience, d’acquisition de matériel pratique mais aussi didactique, de fournitures diverses, voir même de soins médicaux…

Mon avis personnel : 

« NO GAIN, MORE PAIN » (pas de gains, plus de souffrance)…

Ce qui ne tue pas rend plus fort, mais jusqu'à quand ?…

Ces quelques précisions sur le budget étant faites, passons en revue la suite de ma liste :

- Les connaissances théoriques. 

- Les connaissances pratiques.

- Les capacités physiques.

- La rusticité générale.

- Les ressources en matériels disponible, utilisable et pertinent.

Une fois le détail de tous ceci mis au clair sur papier, je tiens compte de mes lacunes dans tous les domaines utiles et je corrige le tir en suivant simplement les 7 règles de 3 pour me donner l’ordre des priorités en y liant :

- Tous ce qui est sécurité au principe des 3 secondes sans réfléchir.

- Tous ce qui est soins d’urgence au principe des 3 minutes sans oxygène.

- Et tous ce qui est sûreté au principe des 3 heures sans abris.

Que de la logique et du bon sens.

- La deuxième partie de mon analyse se situe au niveau de l’actualité.

C’est assez basique comme comportement, mais il ne s’agit pas de bouffer du BFM en continu H24 !
Je multiplie mes sources d’informations et je les compare puis je tente d’interpréter et anticiper certains évènements quand cela s’avère possible. 

Je me tiens informé de la situation géopolitique, sociale et climatique du milieu dans lequel j’évolue et j’en déduis des conséquences éventuelles.

Très important aussi, je prends soin de m’informer au contact de mes congénères humains en prêtant une attention particulière à certaines conversation et certains comportements pour « prendre la température » du terrain sur lequel je vie. 

Ces analyses-là sont similaires à ce que l’on nomme en bourse « analyse fondamentale » et me permettent de gérer au mieux la notion d’impondérable à ma méthode de hiérarchisation des priorités.

L’analyse technique vue plus haut me permet de poser les bases de ma préparation et l’analyse fondamentale me permet de m’adapter au mieux aux circonstances imprévues sans être pris au dépourvu.

L’analyse technique et l’analyse fondamentale bien utilisées permettent aux traders du monde entier d’engranger des millions de dollars chaque année.

Les preppers et survivalistes "experts" se passerons bien de ces quelques conseils...

Mais peut être n'êtes-vous pas tout à fait certains d'être au point sur vos préparatifs.

Peut-être que le tris doit être fait dans vos connaissances, capacités et ressources pour rendre cohérentes vos anticipations et vous assurer précision et efficacité. 

En adaptant à vos préparatifs les principes d’analyse technique et d’analyse fondamentale, vous aurez à votre service une méthode vous positionnant loin devant la place que vous occupez probablement à l’heure actuelle sur l’échelle de la survie en conditions dégradées et sûreté générale.

Voilà comment je gère personnellement une partie de ma préparation et mes priorités en complément d'un conditionnement physique et une préparation mentale régulière.

Vous pouvez dès maintenant vous renseigner sur ce que j'estime être à la base de toute bonne préparation : Le renforcement mental !

Rendez-vous sur les pages du site qui s'y rapportent :


A tout de suite...